31 octobre 2015

Je n’ai pas d’imagination mais je crois savoir écrire

La tâche que je me suis donnée est maintenant moins facile qu’il n’y paraît. J’ai en main tous les documents de Maurice Roman mais je n’ai plus ses réactions à l’utilisation que j’en fais. En effet, de son vivant il lui arrivait souvent de m’envoyer un texte à la suite de mes publications. Il ne commentait jamais ce que j’avais écrit me témoignant ainsi une confiance totale ou comme s’il pensait que, de toutes façons, la diction était la fiction et que la vérité n’avait rien à y faire. Mais je percevais souvent dans les fragments... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 septembre 2015

Maurice Roman est mort

Maurice Roman est mort. Vraisemblablement entre les 6 et 8 septembre. Ses voisins, inquiets de ne pas le voir depuis quelques jours l’ont découvert dans une de ses chambres, sous une de ses couvertures-symboles du rétrécissement progressif de sa vie et qu’il aimait tant au point d’avoir même fini par en faire une œuvre artistique comme l’a révélé le site GreaTopArt. Il a été incinéré hier, mercredi 9, entouré d’une poignée d’amis. Il avait 92 ans et  presque neuf mois d’une vie bien remplie. Paix à son âme — même si je ne suis... [Lire la suite]
22 mai 2015

une démarche schizophrène

Pourquoi me suis-je attelé à cette obligation absurde d’écrire, à sa place, la vie de Maurice Roman en me donnant la contrainte forte d’utiliser essentiellement les fragments que lui-même m’envoie jour après jour ? Écrire une biographie n’a rien d’original ni de compliqué, mais écrire une biographie en s’efforçant de le faire, sans disposer d’une vue d’ensemble, à partir de fragments reçus aléatoirement et dans le désordre est une gageure. Pourtant, tout en mesurant la difficulté et en toute connaissance de cause des servitudes... [Lire la suite]
24 janvier 2015

Une page essentielle

Il est extrêmement rare que Maurice Roman m’envoie une page complète. Généralement, comme j’ai eu l’occasion de le dire, ce ne sont que des fragments isolés. Je suppose qu’il considère donc celle-ci comme particulièrement importante, je la reproduis ici après l’avoir installée dans mon blog d’écriture : « Le refus dont m’avait giflé cette adolescente ne fit qu’aggraver mon engluement dans l’isolement de l’écriture où je trouvais nombre de justifications pouvant, à la fois, m’y inventer un monde que je maîtrisais, fuir les... [Lire la suite]
15 septembre 2014

nous ne nous sommes jamais rencontrés

J’ai déjà eu l’occasion de décrire ici la relation d’écriture étrange qui me lie à Maurice Roman. Ne me demandez pas pourquoi c’est avec et sur lui que je travaille, je ne pourrai vous répondre que « parce c’est lui, parce que c’est moi ». Il y a déjà une vingtaine d’années que, chez un brocanteur, j’ai acheté par hasard un de ses livre : « Trois jeunes tambours ». Je l’ai dévoré d’une traite, séduit par un mélange détonant de fantaisie, d’imaginaire et de vérité dans une écriture que je sentais volontairement... [Lire la suite]
08 août 2014

La poésie de Maurice Roman

Maurice Roman est un poète. Essentiellement. Bien sûr, je n’ignore pas qu’il a été autrefois, sous un autre nom qu’il m’a fait jurer de ne pas dévoiler, un romancier et essayiste très connu (un indice toutefois, c’étaient dans les années 40-50) mais il a depuis renoncé au roman. Et lorsque je lui ai demandé pourquoi, voici ce qu’il m’a écrit : « Contrairement à Lewis Carroll qui dit qu’il faut « commencer au commencement » et déconseille « d’ouvrir le livre au hasard ce qui conduirait vraisemblablement le... [Lire la suite]
Posté par hodges à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 août 2014

l'écriture et Maurice Roman

Quelques révolutions sont tranquilles. Ce ne sont pas les moins importantes. Sans soubresauts, presque clandestines, elles  bouleversent  lentement les mœurs les mieux établies. On ne s'en aperçoit pas vraiment. Du moins l'on ne perçoit d'abord rien dans les évolutions multiformes,  désordonnées, incapables que nous sommes  de comprendre la nature réelle des changements, leur profondeur, leur champ d'action, leur amplitude, leurs directions. Car la plupart du temps ce qui est appréhendé n'est qu'apparence, masque... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2014

je ne suis pas Maurice Roman

On me demande — je me le demande aussi — pourquoi poursuivre l’écriture ce roman qui n’est pas le mien du roman que Maurice Roman ne veut pas écrire lui-même ? Il y a là bien entendu quelque chose qui peut paraître absurde à qui ne s’est jamais posé la question de l’écriture. Ce roman ne sera jamais publié et si je le dépose sur un blog, sachant pertinamment que ses chances statistiques de rencontrer ne serait-ce qu’un lecteur sont proches du zéro absolu (750 visiteurs en deux ans, certains venus depuis Google par des demandes... [Lire la suite]
Posté par hodges à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 janvier 2014

je ne suis pas le nègre de Maurice Roman

Jouez avec les allumettes entraîne toujours le risque de mettre le feu. J’aurais dû penser à ça avant d’entamer l’étrange relation d’écriture qui me lie désormais à Maurice Roman. Trouvant intéressants les extraits de roman qu’il publiait sur Facebook, puis que, à ma demande, il se mit à m’envoyer, frustré de ne le voir jamais réellement entamer son autobiographie, j’ai décidé, d’abord par jeu, de me substituer à lui et, à partir de ces fragments, écrire cette autobiographie qu’il promettait mais n’écrivait jamais. Agissant ainsi, je... [Lire la suite]
01 janvier 2014

écriture et réécriture

Je fais depuis longtemps allusion au travail que je mène pour rédiger l’autobiographie de Maurice Roman qu’il ne m’envoie en fait que sous forme de fragments. Pour que le lecteur comprenne bien de quoi il s’agit, cette page ne sera construite que de quelques uns de ces fragments, tels qu’ils me sont envoyés et dans l’ordre où ils le sont. Cela mettra en évidence, non le travail que je fais, car je le fais volontiers, mais les latitudes que Maurice Roman me laisse pour composer ce qui, pourtant, dans Maurice Roman, est présenté comme... [Lire la suite]
Posté par hodges à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,