26 août 2012

Mariage des parents de Maurice Roman

La Roche, dit quelque part Maurice Roman, était un village sauvage, isolé par des forêts épaisses, des marais, de vagues pâtures où des masses de granit jouaient le rôle de sentinelle, séparé de plusieurs kilomètres d’autres villages tout aussi frustes et aller à Mende, la ville la plus proche, demandait plusieurs heures de marche ou de charrettes car pour les voitures, il faudrait attendre, d’autant que la route d’accès n’était guère qu’un chemin de terre et de cailloux, presque impraticable en temps de pluie ou de neige. Grâce à... [Lire la suite]

23 juin 2012

Maurice Roman et la musique

Son père avait un gramophone Horn à manivelle acheté dès son retour de la guerre. C’était une grande machine qui imposait le respect avec son socle de chêne, son plateau tournant recouvert de feutre vert et surtout son gigantesque pavillon dont l’ouverture, vue de face, formait une marguerite magique aux pétales verts. Son père était fou de musique, surtout de variétés même s’il lui arrivait d’écouter de la musique classique ou, parfois, ce qu’il appelait sans intention méprisante, de la musique nègre. Dès qu’il avait une minute, il... [Lire la suite]
Posté par hodges à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 avril 2012

L'écriture de Maurice Roman

Ce qui caractérise l’écriture de Maurice Roman, ce qui, pour moi, en fait tout l’intérêt, c’est qu’elle est inquiète, incertaine, s’interroge sans cesse sur elle-même. Il dit par exemple « C’est une grande prétention de croire que ma vie peut intéresser qui que ce soit d’autres. Je ne l’ignore pas mais, à l’âge que, en dépit des épreuves et des erreurs, j’ai fini par atteindre, j’éprouve le besoin de faire le point sur toutes ces années passées avec l’illusion naïve que mon expérience peut présenter quelque intérêt. Si nombreux... [Lire la suite]