13 novembre 2013

comment se définit le destin

« J’étais au fond de la classe de mon père non que ma mère ne puisse me garder à l’étage au-dessus de la classe mais sa confiance en la culture était telle qu’il estimait qu’il n’était jamais trop tôt pour commencer. De plus je le soupçonne d’avoir éprouvé quelques remords à me faire vivre dans un village aussi isolé et « classiquement » inculte que La Roche. S’il avait choisi cet isolement pour fuir la société qui avait produit La Grande Boucherie de 1915, il ne voulait pas non plus que je devienne un sauvageon des... [Lire la suite]
Posté par hodges à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2013

Ce qui décide d'une vie

« La distinction entre les événements qui sont des signes du destin et ceux qui n’en sont pas n’est pas évidente. Comme je l’ai déjà signalé, nous vivions dans la nature en harmonie avec ses plaisirs et ses dangers, les uns pouvant rapidement prendre la forme des autres pourtant, les trois incidents dont je viens de parler — l’accident de René Bouissou, l’épreuve des vipères et l’égarement dans la tourmente — m’ont profondément marqué. Bien plus que d’autres qui ont été plus lourds de conséquences mais qui m’ont moins... [Lire la suite]
Posté par hodges à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 avril 2012

L'écriture de Maurice Roman

Ce qui caractérise l’écriture de Maurice Roman, ce qui, pour moi, en fait tout l’intérêt, c’est qu’elle est inquiète, incertaine, s’interroge sans cesse sur elle-même. Il dit par exemple « C’est une grande prétention de croire que ma vie peut intéresser qui que ce soit d’autres. Je ne l’ignore pas mais, à l’âge que, en dépit des épreuves et des erreurs, j’ai fini par atteindre, j’éprouve le besoin de faire le point sur toutes ces années passées avec l’illusion naïve que mon expérience peut présenter quelque intérêt. Si nombreux... [Lire la suite]