16 décembre 2012

reconstruire le passé

« J’ai dix huit mois, dit Maurice Roman, et le visage toujours aussi rond, coupé en deux par l’éclairage dessinant le profil droit sur la face, les joues pleines, les yeux ronds grand ouverts sur qui me photographie, une petite bouche serrée, quelque chose de figé comme si l’on m’avait intimé l’ordre de ne pas bouger, l’air sérieux, attentif, peut-être même vaguement craintif qui m’interdit de sourire. Quelques mèches de cheveux que je devine blondes sortent d’un bonnet à bordure de dentelle qui souligne et enserre tout mon... [Lire la suite]
Posté par hodges à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 novembre 2012

Le temps perdu

Peu sûr de sa mémoire, persuadé que les souvenirs sont souvent reconstruits ou même simplement, plus ou moins involontairement, inventés, Maurice Roman cherche sans cesse des preuves de ce qu’il croit savoir de son passé. Aussi ne résiste-t-il pas au plaisir de décrire quelques photographies retrouvées dans son grenier: «Sur la première de ces photos (Maurice 3 juillet 1923), j’ai donc sept mois. Un gros bébé joufflu, bien potelé, ventre rebondi et plissé, assis, nu, sur un petit fauteuil formé de deux coussins, l’un horizontal,... [Lire la suite]
18 octobre 2012

Pertes de mémoire

Les écrivains ne sont pas des dieux ; ils ne maîtrisent rien de la complexité des écheveaux de vies humaines qui se nouent sans cesse les unes aux autres au point de faire des pelotes de nœuds dont personne ne parvient à démêler les fils. La simplicité naïve du projet — raconter une vie, mettre sa mémoire sur le papier — se heurte rapidement à l’obligation des choix car quel fait a plus d’importance que les autres, quel fait mérite d’être rapporté alors que l’autre ne l’est pas ? Raconter sa vie c’est se mettre en... [Lire la suite]
25 août 2012

Photos d'enfance

Le thème central de Maurice Roman semble être la mémoire, l’oubli, le peu de traces que l’homme garde de sa vie dans son cerveau pourtant si encombré de mots et de phrases. Aussi s’efforce-t-il de trouver tout ce qui peut l’aider à reconstituer son passé. Ainsi des portraits et des photographies parmi lesquelles quatre de son enfance semblent avoir pour lui une importance particulière. La première, qui porterait au dos la mention « Maurice 3 juillet 1923 » le représente à sept mois : un gros bébé joufflu, potelé, ventre... [Lire la suite]
Posté par hodges à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,